Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2009

Escale à Gibraltar

Pour des raisons de météo et des problèmes techniques à résoudre nous avons fait escale à Gibraltar avant de poursuivre sur Lisbonne. Ce port entre Océan et Méditerranée a fait l’objet de nombreuses convoitises compte tenu de sa position stratégique privilégiée.

La péninsule ne fait que 4 km de long et à peine 1,5 de large occupé en grande partie par une énorme colline qui fait 427 mètre de haut et tombe à pic dans la mer.

Le rocher
Le Rocher
La baie

Des vestiges humains retrouvés dans les grottes qui percent ce promontoire de calcaire font évoquer une première présence aux environs de 40000 ans avant J.C. La plus célèbre des cavernes est la St Michaël cave dont la première description détaillée remonte à l’an 45 de notre ère par le géographe Pomponius Mela. Les écrits d’Homère indiquent qu’elle était bien connue des Grecs et des Phéniciens.

Le Rocher représentait l’un des piliers légendaires d’Hercule et les cavernes les portes d’Hades, l’entrée aux enfers.

On commença à vivre à Gibraltar au VIIIéme siècle avec l’invasion des Maures. C’est de la que parti le chef maure Tarik-ibn-Zeyad pour conquérir la péninsule ibérique. Le Rocher fût baptisé Djebel Tarik (la montagne de Tarik), nom qui s’est transformé en Gibraltar.

Le rocher fût le spectateur de la bataille de Trafalgar et il accueilli le corps de l’Amiral Nelson à bord du HMS Victory.

Le territoire est pratiquement autonome avec une assemblée élue, bien que possession britannique.

La population est de 30000 habitants d’origines variées surtout espagnole et britannique. La langue officielle est l’anglais, mais l’espagnol est très pratiqué.

La vie y est agréable en escale. La montée au Rocher par le cable car s’impose pour y découvrir une vue magnifique sur la baie, le détroit et les côtes marocaines peu éloignées.

Le Cable Car
Le Cable Car
Le Maroc

On y rencontre les macaques, habitants attitrés qui mènent leur vie sans trop faire attention aux touristes qui ont interdiction absolue de les nourrir pour éviter tout risque de morsure. Ce qui paraît une sage précaution quand on voit la taille de leurs dents.

Les Macaques de Gibraltar

En pénétrant dans la St Michaël cave, on pénètre au cœur du rocher et on peut voir l’évolution géologique de la région sur une magnifique coupe transversale d’une stalactite qui s’est effondrée.

Les grottes St-Michael de Gibraltar

On est surpris de la présence d’une magnifique salle de spectacle à l’acoustique très fine, un petit air de Bach était diffusé lors de notre passage, entourée par des colonnes aux formes variées.

Dès le 19éme siécle, cette grande salle naturelle était très fréquentée pour des pique-niques, concert et mariages à la lueur de torches maintenues par des soldats perchés sur les stalagmites.

La ville est ceinturée par une muraille renforcée par de nombreux fortins. Plusieurs portes donnent accès à la vieille ville.

Le port est protégé par plusieurs digues et l’aéroport est situé sur la presqu’île, plongeant sur la mer. Les avions décollent au raz de l’eau.

Vieille porte
Le chateau
L'aéroport

17:28 Publié dans 11 Escales | Commentaires (0) | Tags : escales

Les commentaires sont fermés.