Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2008

Loch à bateaux

En cas de panne d’électronique, il est possible d’affiner son estime en ayant recours à un loch inspiré du « loch à bateau » de la vieille marine à voile, extrapolé du matériel décrit dans le cours des Glénans de 1982, qu’il peut être utile et facile d’emporter en matériel de secours ou de survie.

La théorie : le principe est de laisser filer une ligne, reliée à une planchette de bois lestée pour flotter à la surface, sur laquelle on a fait des nœuds tous les 7m71 (soit 1/240 de mille). On laisse filer la ligne et on compte, à partir du premier nœud, combien de nœuds passent dans la main en 15 secondes (Soit 1/240 d’heure) ce qui donne la vitesse en Nœuds

filer 8 nœuds, c’est faire 8 milles dans l’heure….

 

lochabateaub.jpg

Si on a pas eu le temps de préparer son loch perso, il est possible d’improviser.

 On utilise une bouteille remplie d’eau de manière à lui laisser une flottaison en limite de surface, on l’amarre sur la ligne de sonde avec les nœuds à la bonne longueur et le tour est joué. Et cela ne tombe jamais en panne.

00:00 Publié dans 06 Techniques et trucs | Commentaires (1) | Tags : techniques

Commentaires

Je partage votre avis du sujet, et on vous suis vraiment reconnaissant d'avoir donnée autant de renseignement sur votre blogue.

Écrit par : pronostic france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.