Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2013

Le bizuth marin

20131028barreharnaisphilippe.jpgDépart de Canet, passage par Gibraltar et filer tout droit vers les Canaries. Un programme alléchant pour le matelot néophyte que je suis.

Armé pour tout bagage de quelques régates en dériveurs il y a quelques 35 ans de cela et d’une tranquille traversée entre Barcelone et les Baléares (en grande partie au moteur) cela me suffirait il pour trouver mes marques sur un bateau qui ne ressemble pas vraiment à un 420 ?

La première partie en Méditerranée  m’a tranquillisé. Bon la mer c’est pas si compliqué, et les quarts de nuit pas si stressants.

Las, le Cap’tain Dom et le Lieutenant Thibault ne m’avaient pas tout dit les  bougres. La suite du voyage s’avère beaucoup plus sportive ! Et que je t’envoie trente nœuds de vents, et que je te pimente tout ça d’une houle bien grosse et bien croisée. Hou la la, ce n’est plus du tout la même tisane ma bonne Suzanne. Quoi c’est à moi de prendre le quart, vous êtes sûr ?

Bon ben vogue la galère si je puis dire. Les quatre heures passent vite finalement et demain sera sûrement plus calme. Et bien non, c’est raté, cela dure trois jours et on s’habitue (mais faudrait pas que cela forcisse encore plus)

L’avantage c’est qu’à ce rythme les miles défilent très vite et qu’au bout de ce « dépucelage maritime salé » on profite du rythme tranquille  et des paysages superbes de l’escale dans une crique de rêve.

Tout cela me laissera plus riche de pleins de beaux souvenirs et du plaisir d’avoir touché, de bien loin certes mais un peu quant même des sensations des navigateurs  dont j’ai longtemps pris plaisir à lire les récits.

Le bizuth marin remercie ses officiers émérites de leur bienveillance.

19:22 Publié dans 09 Le coin de l'équipage | Commentaires (1) | Tags : équipiers

26/07/2010

Thibault et Anne-Sophie

20100726thibault.jpg

 

 

Merci au cap’tain et à la cap’tine pour ce petit bout de voyage partagés avec nous. Pour les meilleurs moments, je n’en choisirais aucun parce qu’il n’y en pas qu’un. Je vais maintenant retourner de l’autre côté du radar sur les gros bateaux qu’apprécie tant la cap’tine. Et attendre le retour au cap vert pour revenir faire le singe en tête de mat. A bientôt et bon vent. Thibault

 

 

20100726annesophie.jpgMerci à l’équipage de Brise dhe Mar pour cette agréable découverte de la croisière en Catana. Cela m’a fait prendre conscience que l’on est vraiment tout petit dans cet univers. Le meilleur moment a été celui du 2ème quart avec Martine durant la traversée Ibiza Gibraltar, au moment du coucher du soleil, avec les dauphins et ensuite un magnifique ciel étoilé (très clichés…). Je me suis sentie toute petite. Ce fut une expérience inoubliable. Merci Dominique de m’avoir fait confiance pour les quarts et merci Martine pour tout les petits conseils que tu m’as apportés.

Juste un dernier message. J’ai de nouveau pris conscience de nos actes sur l’environnement. Toute la pollution rencontrée en Méditerranée me donne de nouveau envie de m’engager pour faire changer les gestes de chacun ! Anne- Sophie

27/06/2010

Dom le guetteur

20100612DominiqueE.jpg

Après quelques jours de réparation (moteur, instruments de navigation), nous partons découvrir la côte ouest et sud de Palma depuis Soller. J’ai rejoint facilement le bateau en direct de Nantes (1h30) puis 30 minutes de bus. Soller à deux heures de Nantes pour se retrouver la tête au soleil et les pieds dans l’eau. L’ile de Cabrera est une merveille : le paysage, les fonds au bleu si pur, la végétation méditerranéenne… mais pas de chèvre en vue… !!! Sur le retour visite de plusieurs cala en baie de Palma : en tant que régatier, c’est l’occasion de voir d’apprécier de  près les manœuvres des Maxi Yacht qui enroulent la bouée à proximité de notre mouillage. Malheureusement il faut penser au retour après un dernier bain. Deux semaines de rêve, inoubliables avec l’équipage de Brise Dhe Mar. Bonne route et bon vent pour la suite du voyage… Et surtout à bientôt. Dur, dur le retour. Dominique

20100626dominiqueE.jpg